Horaires

Du lundi au Vendredi

De 9 h à 12h30  / 13h30 à 17h30

Contact

07-64-24-37-46

contact@seniors-en-tete.fr

Seniors en Tête est adhérent  à la coopérative  Hexa Coop  permettant à ses clients particuliers et professionnels et bénéficier d'un crédit d'impôt sur les prestations éligibles au statut des services à la personne.

Un accompagnement spécialement conçu pour les proches aidants en activité professionnelle !

Seniors en tête

07.64.24.37.46

contact@seniors-en-tete.fr

Site créé par Eloïse Lignereux avec Site W / Seniors en tête est une marque déposée

Qu'est ce qu'un proche aidant ? 

Selon la définition de la Confédération des organisations familiales de l’Union européenne :

 

L’aidant familial, appelé également "proche aidant" ou encore "aidant naturel" est " la personne non professionnelle qui vient en aide à titre principal, pour partie ou totalement, à une personne dépendante de son entourage, pour les activités de la vie quotidienne.

 

Cette aide régulière peut être prodiguée de façon permanente ou non et peut prendre plusieurs formes, notamment :

 

nursing, soins, accompagnement à l’éducation et à la vie sociale, démarches administratives, coordination, vigilance permanente, soutien psychologique, communication, activités domestiques,… ".

 

Pourquoi accompagner les aidants en activité professionnelle ?

L'aidant familial est très souvent le premier à se rendre compte de la perte d'autonomie de son proche âgé mais aussi le premier à se retrouver en difficulté.

 

Que faire? par où commencer? qui peut m'aider? L'aidant se retrouve confié une mission délicate qui aura un impact sur son proche âgé, sur sa propre qualité de vie mais sans y être préparé ou armé.

 

La perte d'autonomie se déclare majoritairement lorsque l'aidant est encore en activité professionnelle. Comme je l'expliquais ici, il est important de prendre en charge rapidement le senior pour éviter une entrée précoce dans la dépendance de ce dernier.

 

Cependant, cela devient très difficile voire ingérable lorsque l'on est en activité professionnelle. 

 

Le manque de temps, d'énergie est un frein important à la mise en place des aides nécessaires au maintien à domicile du senior.

 

Conséquences: Le temps passe, un cercle vicieux se crée et le serpent se mord la queue. Les actions à l'égard du proche âgé tardent à venir, l'autonomie de ce dernier se dégrade, le maintien à domicile se complexifie, et l'intensité de l'aide apportée par l'aidant augmente.

 

Au final,  l'aidant s'épuise et les chances de rester à domicile pour le senior s'envolent.